Si cette lettre d’information ne s’affiche pas correctement, aller à la version en ligne

. © Inra Chercheur à l'Inra
N° 52
  30 mars 2017  
. © Inra
  L'Inra engagé dans une science ouverte 
Sciences en marche. © March for Science
© March for Science
L'Inra fait partie des organismes publics de recherche français à soutenir la marche citoyenne pour les sciences, qui se déroulera le 22 avril 2017 dans le monde entier, dont une quinzaine de villes françaises. Lancée par des scientifiques américains, cette initiative a trois objectifs majeurs : défendre l'indépendance et la liberté des recherches scientifiques publiques, promouvoir la culture scientifique et un meilleur dialogue entre science et société, et mieux prendre en compte les sciences dans le processus de décision politique.

Ce mouvement s'inscrit pleinement dans la stratégie internationale de l'Institut, qui s'appuie sur l'excellence scientifique de ses chercheurs pour construire une recherche attentive aux préoccupations de la société, éclairante pour les politiques publiques et le débat public, et porteuse d'innovation pour les agriculteurs et les citoyens.

Afin d’entretenir cette dynamique d'excellence, l'Inra accorde ainsi une place importante à l'accueil des chercheurs étrangers : chaque année, ce sont près de 1 500 chercheurs et étudiants étrangers qui rejoignent ses laboratoires. L'Institut encourage également la mobilité de ses chercheurs dans les laboratoires à l'étranger. 

Actuellement

Les programmes AgreenSkills favorisent la mobilité internationale des jeunes chercheur(e)s et des chercheur(e)s confirmé(e)s vers ou depuis la France. Dans toutes disciplines et sans condition de nationalité, ils offrent des conditions attractives d’accueil et de recrutement. L'appel à candidatures, ouvert en continu jusqu'en 2018, est rythmé par deux périodes de sélection par an, en avril et en octobre. Un nouvel appel à candidatures est ouvert jusqu’au 28 avril 2017. > En savoir plus

Save the date

À partir du 03 juillet 2017, l'Institut propose à des directeurs de recherche et des chargés de recherche de venir renforcer ses équipes. Les recrutements se font sur projet et sont ouverts aux candidats qui, après plusieurs années d'expérience, maîtrisent la définition et la mise en œuvre de projets de recherche.

L'Inra recrute

L'actualité des offres et opportunités d'intégrer les équipes de l'Inra.

AgreenSkills incentiva la movilidad ©William Beaucardet. © INRA
Programmes de mobilité AgreenSkills et AgreenSkills+ : encourager les trajectoires internationales des chercheurs

Les programmes AgreenSkills favorisent la mobilité internationale des jeunes chercheur(e)s et des chercheur(e)s confirmé(e)s vers ou depuis la France. Dans toutes disciplines et sans condition de nationalité, ils offrent des conditions attractives d’accueil et de recrutement. Un nouvel appel à candidatures est ouvert jusqu’au 13 octobre 2017.


Mobilités internationales
Carnet de mission

Afin d'entretenir la dynamique d'excellence scientifique et de poursuivre sa mission de formation à la recherche par la recherche, l'Inra encourage les échanges et la mobilité internationale des chercheurs vers ou depuis la France.

S. Eskandari, étudiante iranienne en stage à l'Institut Jean-Pierre Bourgin (Inra, AgroParisTech, ELR CNRS). 02-07/2017. © Inra, Catherine Foucaud-Scheunemann
Samane Eskandari, au chevet des concombres iraniens

Dans la cadre de son doctorat, S. Eskandari, étudiante iranienne, est accueillie au sein de l’Institut Jean-Pierre Bourgin pour six mois

Ana Villares recibe el Premio a la Promesa Científica 2016.. © INRA, NICOLAS Bertrand
Ana au pays des nanos

Comme Gulliver, Ana Villares fait un voyage extraordinaire. Elle avance à pas de géant dans un monde nanoscopique. De la découverte des propriétés physico-chimiques de polymères d’origine végétale en Espagne, à leur assemblage à l’Inra de Nantes, son récit nous mène au cœur de sa quête scientifique : concevoir de nouveaux matériaux biosourcés performants et durables.

Aude Alaphilippe, ingénieure de recherche à l’unité expérimentale de l’Inra de Gotheron. © Inra
Les fruits de sa passion

Dans ses vergers, Aude Alaphilippe, ingénieure de recherche, innove de la production intégrée des cultures, pour produire mieux en ménageant l’environnement, à l’évaluation de leur durabilité. À l’unité expérimentale de l’Inra de Gotheron, elle extrait les résultats de la recherche, les mixe aux besoins des professionnels, afin de récolter les fruits de pratiques arboricoles performantes.

Allison Loconto est chargée de recherche, Laboratoire interdisciplinaire Sciences Innovations Sociétés (Inra, Univ. Paris Est Marne-la-Vallée, CNRS, ESIEE, Ecole des Ponts ParisTech), Inra Versailles-Grignon.
Champ de quinoa, Amérique du Sud.. © Inra, A. Loconto
Allison Loconto, expert auprès de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture

Chercheur en sociologie, A. Loconto s’intéresse à l’innovation responsable

Carrières et talents

À travers un panel de plus de 50 disciplines scientifiques et de plus de 70 métiers, l'Inra propose des missions dans des domaines variés pour répondre aux grands enjeux du XXIe siècle : assurer une alimentation saine et de qualité, une agriculture compétitive et durable ainsi qu'un environnement préservé et valorisé.

Les « géants », explorateurs de mondes microbiens. © Inra
Dossier - Les géants des micromondes

À l’occasion du 54e Salon de l’agriculture, plus de 150 chercheurs de l’Inra viennent à la rencontre du public et des professionnels pour decrypter les mondes microbiens, qui ont un rôle essentiel pour notre environnement et notre santé, du sol à l’intestin. Ces scientifiques nous font partager leurs recherches menées à l’Institut. Au fil de ce dossier, découvrez quelques portraits de ces « géants », explorateurs de mondes microbiens.

Sommaire
   1 - Harry Sokol, explorateur du rôle du microbiote dans l’immunité, du patient à la cellule
   2 - De la boîte de Petri aux séquenceurs haut débit
   3 - Stanislav Dusko Ehrlich 
   4 - L'ADN des sols
   5 - Changement du climat : le sol à la clé
   6 - Microorganismes telluriques et cycle du carbone
   7 - La clé pour la gestion des sols
Cécilia Multeau. © Inra
Biocontrôle : le partenariat entre les mains d’une experte

Depuis le mois d’octobre 2016, Cécilia Multeau est chargée du partenariat et de l’innovation à l’Inra dans le domaine du biocontrôle. Dès ses travaux de thèse, les liens entre recherche publique et recherche privée intéressent la jeune chercheuse. Pendant 7 ans, elle travaille à l’interface de ces deux mondes au sein de l’entreprise Biotop, spécialisée dans les solutions alternatives dans la protection des plantes, où elle se consacre à l’étude des densovirus et autres agents de lutte biologique. Aujourd’hui, elle met tout son savoir au service de la création de partenariat autour du biocontrôle pour l’Inra.

Claire Chenu, enseignant chercheur, UMR Ecologie fonctionnelle et écotoxicologie des agroécosystèmes (Inra, AgroParisTech). © C. Chenu
Claire Chenu, prix 2016 de l’Association française pour l’étude des sols

Agir pour les sols à l'international


Agenda
22 avr 2017
Marche citoyenne pour les sciences
France
15-19 mai 2017
Ecole-chercheurs : Co-construire l’innovation avec la société et le monde économique
Région toulousaine
23-24 mai 2017
Ecole franco-allemande de sélection du maïs
Stuttgart (DE)
19 juin - 07 juil 2017
Ecole d'été PSE - Ecole d'économie de Paris
Paris (75)
07-15 juil 2017
7e Ecole d'été internationale en agroécologie
Bruxelles
15-21 juil 2017
Ecole d’été 2017 en  Biologie et Ecologie intégratives  du LabEx TULIP
Pyrénées françaises (lieu à venir)


Du côté des recherches
Une stratégie européenne et internationale pour l’Inra

L’Inra ne prendra pleinement sa part de l’effort mondial de recherche pour la sécurité alimentaire que s’il projette hors des frontières sa stratégie et ses moyens d’action. En outre, cette projection soutient l’innovation et accompagne les acteurs économiques sur la scène internationale.

La moitié des publications de l’Inra sont issues de collaborations internationales : la stratégie internationale de l’Institut s’appuie sur cette force. Le partenariat national est une...

Salon de l’Agriculture 2017 : plongée dans les mondes microbiens

Pour l’édition 2017 du salon international de l’Agriculture, l’Inra proposait aux nombreux visiteurs de découvrir sur son stand les recherches sur les mondes microbiens, du sol à l’intestin. Un stand finalement distingué « grand prix 2017 » par le jury du Syrpa pour son design et la qualité pédagogique de ses animations de vulgarisation.


Contenu multimédia
Colloque "Homme, animal, environnement : la santé en partage"

60 % des maladies infectieuses humaines sont d'origine animale, la résistance croissante des bactéries aux antibiotiques touche aussi bien l'Homme que l'animal, la dispersion de contaminants dans l'environnement a des impacts sur la santé humaine... Ces préoccupations de santé publique constituent des thématiques de recherche importantes pour l'Inra. L'Institut consacre son colloque scientifique au Salon international de l'Agriculture, le 28 février, au thème Homme, animal, environnement : la santé en partage. Retrouvez les vidéos.

Illustration du concept du
Fausse viande ou vrai élevage ?

Ce dossier propose des éléments de réflexion sur un sujet de préoccupation croissant dans nos sociétés occidentales : l’élevage et la consommation de viande. En tissant des liens entre différents résultats de recherche, il dégage, non pas des réponses simples, mais quelques pistes sur lesquelles on peut s'appuyer pour construire son propre point de vue.


Réduire l’usage des pesticides en agriculture sans perte de performances

Décryptage du génome de la toute première plante

« Not Like Dad » : découverte d’un gène majeur pour la sélection végétale

41 % des Français mangent trop de sucres libres

Les sociétés précolombiennes ont façonné la forêt amazonienne

Les introductions d'espèces exotiques s'accélèrent dans le monde

Biodiversité de sols en cours de restauration lors de leur mise en jachère : des interactions plus fortes entre organismes, un flux plus important de carbone vers le sol

L’épigénome du foie de la truite arc-en-ciel est modifié par un régime riche en glucides

jobs.inra.fr : Chercheur à l'Inra
Institut national de la recherche agronomique
147 rue de l'Université
75338 Paris Cedex 07
tél. +33(0)1 42 75 90 00
Directrice de la publication : Sandrine Seban
Rédactrice en chef : Julie Cheriguene

Se désabonner de la lettre électronique